R&D

La R&D by RisCrises

La Recherche et le Développement est au centre des différents pôles du bureau d’études RisCrises. Il apporte des innovations dans les procédés, livrables et produits afin d’être réactif aux défis et aux opportunités de demain.

Nous développons des solutions innovantes et ergonomiques dans le domaine de la gestion des risques et des crises ainsi que des innovations techniques qui savent s’adapter aux besoins des gestionnaires et des territoires qui souhaitent améliorer leur résilience.

Pour cela, RisCrises développe des outils tels que les supports opérationnels communaux utiles à la gestion des risques pour les collectivités territoriales, les cartographies dynamiques et interactives utiles à la compréhension et à la diffusion des risques par le plus grand nombre ou encore le développement d’algorithme semi-automatique de calcul des risques incendies sur l’ensemble d’une commune.

Pour mener à bien ces missions,  l’équipe du pôle R&D fait appel à de nombreux collaborateurs. Que ce soit les SDIS, les laboratoires de recherche (UMR-GRED, École des Mines d’Alès) ou encore les structures telles que le CNES, chacune de nos innovations est complétée par l’apport et le soutien d’acteurs majeurs des territoires.

Ensemble, expérimentons et testons les solutions innovantes de demain.

Nos partenaires et collaborateurs au sein des projets de recherche et développement :

L’UMR-GRED: Cette Unité Mixte de Recherche revendique et déploie une large interdisciplinarité au sein des sciences sociales, mais également avec les sciences de l’environnement et les sciences de la vie. Une branche spécifique est dédiée à la problématique du rapport nature/société et autour des notions d’innovation, de gouvernance ou de vulnérabilité, de résilience et de risque, notamment à travers de nombreux projets de recherche (ANR TIREX, Tanzarisques, TASOMA, EXPLOIT, ou encore C3AF ). Avec RisCrises, le GRED co-encadre une thèse Cifre dont les travaux de recherche visent à optimiser les cartes dans la gestion des risques et des crises majeurs, notamment pour la cartographie des dommages post-catastrophes. Par cet intermédiaire, RisCrises participe à des projets de recherche nationaux tels que l’ANR TIREX (Transfert des apprentissages et des Retour d’Expérience scientifiques) qui voit le jour à la suite des conséquences désastreuses engendrées par le cyclone Irma (07/2017).

IMT Mines Alès : créée en 1843 à Alès, l’école des Mines d’Alès est une référence dans le domaine de la gestion de crise et dans la sécurité industrielle et l’environnement. Anciennement à l’incubateur des Mines d’Alès, le bureau d’études RisCrises s’appuie sur la spécialité de cette école et de ses chercheurs pour développer des solutions dans la gestion de crise.

CNES : Le Centre National des Études Spatiale coordonne les opérations de préparation et de réalisation des lancements. Il garantit en outre la sécurité des personnes et des installations et surveille l’impact des activités sur l’environnement. Il exploite, prépare ou contribue notamment aux services Copernicus (programme européen de surveillance) qui vise à doter l’Europe d’une capacité opérationnelle et autonome d’observation de la Terre. Dans le cadre de projets de recherche doctorale et en collaboration avec RisCrises et l’UMR-GRED, le CNES a apporté son soutien technique au développement d’un prototype cartographique visant à améliorer les performances opérationnelles des productions post-catastrophes, notamment par l’intermédiaire d’un travail sémiologique. Cette collaboration aboutit à une expérience utilisateur organisée dans le cadre du Colloque Géorisque 2020 sur la thématique de l’information géographique au service de la gestion des risques.